5 Astuces simples pour optimiser son Cerveau

5 Astuces simples pour optimiser son Cerveau

Le cerveau est l’un des principaux organes de notre corps. Une véritable tour de contrôle qui analyse des informations de toute nature, nous aide à prendre des décisions, et gère les commandes à plusieurs autres organes. Il est donc important de le maintenir autant que possible fonctionnel d’une part, mais efficace d’autre part. Il existe comme souvent des techniques avancées, mais souvent artificielles pour arriver à de tels résultats. Heureusement, la nature fait bien les choses. Car des astuces simples pour optimiser son cerveau, il en existe quelques-unes!

Boire suffisamment. Boire régulièrement. Boire consciemment.

Boire suffisamment. Boire régulièrement. Boire consciemment. - Drink enough. Drink regularly. Drink consciously.

L’eau occupe une place de choix dans notre vie, y compris dans notre cerveau. Et c’est parfois assez radical : ne pas boire assez (de l’eau, pas de la vodka ou du champagne ou des jus de fruits)

  • réduit la taille du cerveau
  • freine ses réactions et son fonctionnement
  • le fait vieillir de plusieurs semaines, voire mois!

En d’autres termes, si vous ne buvez ni assez ni régulièrement, vous vieillissez (du moins au niveau du cerveau), et vous devenez moins bons!

L’astuce simple : Boire, boire, boire. On le ne redira jamais assez. Pour certains, il s’agit d’une corvée. Mais si vous tenez à garder la pèche un peu plus longtemps, pensez-y à deux fois désormais.

Il suffit de boire. Pas forcément en grandes quantités à chaque fois, mais régulièrement. Autre chose. Si vous attendez d’avoir soif pour boire, alors vous vous faites du mal. Car lorsque vous sentez la soif, cela fait déjà quelques instants que votre corps était déshydraté. Pour éviter que cela arrive, vous pouvez consciemment vous soumettre à une routine du genre 2 gorgées d’eau toutes les 10 minutes.

Manger équilibré. Manger vitaminé B12.

Manger équilibré. Manger vitaminé B12. - Eat healthy. Eat vitamin B12.

L’alimentation joue un rôle tout aussi important dans la santé du cerveau. Des repas équilibrés ne vous feront certainement pas de mal. Ceci dit, parmi les vitamines, certaines ont un effet stimulant sur notre tour centrale. Ce sont les vitamines B, et plus spécifiquement les B9 et B12.

Elles se retrouvent dans des aliments tels que le bien aimé poisson, le lait, la viande, entre autres.

Dormir convenablement.

Dormir convenablement. - Sleep properly.

Nos sociétés semblent avoir parmi leurs objectifs ultimes être capable de transformer la nuit en jour. Les sources lumineuses, les activités, les stimuli, tout participe directement ou indirectement à la réduction de la quantité et de la qualité de notre sommeil. Une des principales victimes de ce système? Notre cerveau, qui aura du mal à récupérer, à se reposer, ou à fixer les informations de manière durable. À moyen/long terme, ce sont les fonctions cognitives qui pourraient en payer le prix.

Les solutions? Cela dépend beaucoup de votre situation actuelle. Mais dans la mesure du possible

  • éviter les sources de lumière bleue dans l’environnement immédiat de sommeil (alias pas d’écran dans la chambre, pas même celui du téléphone mobile / réveil)
  • dormir avant minuit
  • dormir 6 à 8 heures de sommeil (plus c’est mieux)
  • faire des siestes en journée
  • méditer avant de dormir

Faire de l’exercice physique régulièrement

Faire de l’exercice physique régulièrement - Exercise regularly

Une activité physique régulière stimule, suivant sa nature, la formation de cellules cérébrales! En d’autres termes, faire sport rajeunit votre cerveau, ou plutôt le stimule. Heureusement, il y a du choix parmi les activités physiques. En trouver une à votre goût ne devrait donc pas être insurmontable.

Apprendre de nouvelles langues

Apprendre de nouvelles langues - Learn new languages

En plus d’être un compétence potentiellement utile pour la carrière ou les affaires, ou tout simplement les relations humaines, l’apprentissage de nouvelles langues peut s’avérer être une source de stimulation supplémentaire pour le cerveau. En effet, lors de la découverte d’une nouvelle langue, un spectre plus large du cerveau est mis à contribution, et cela participe à sa revitalisation active.

Si vous en connaissez déjà quelques-unes, vous pourriez juste en ajouter d’autres à votre arsenal, ou pratiquer régulièrement celles que vous avez déjà.


Images par UnSplash